Article au féminin .com

http://www.aufeminin.com/sports-femme/methode-pilates-s637672.html

pilates besançon attitude pilates cours particulier collectifs sport fitness coach porfesseur collectif

Salon bio and co 2010

photos a venir (un jour .. !! :-D )  j'avais oublié de le publier :-)

Salon BIO & CO Besançon Avril 09

Espace du Studio 'Attitude PIlates' - présentations ; promotions; DEMONSTRATION
Espace du Studio 'Attitude PIlates' - présentations ; promotions; DEMONSTRATION
;-)
;-)

Diapos installation, démos, conférences Pilates

pilates besancon attitude cours particulier coach professeur attitude sport fitness star

BVV avril 2009

ERRATUM !!

- je m'appelle bien VALERIE :-)   (et pas Hélène mais c'est jolie aussi)

- PilateS prends bien toujours un "s" à la fin

voilà pour les petites corrections .... cette présentation est sobre, bien écrite merci à l'équipe du BVV (rédaction et photographe)

Salon mondial Body fitness 2009

première convention LF' Pilates salon Mondial Body Fitness 2009

D'autres photos à venir une fois récupérées auprès de mes collègues LF'pilates

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

France Bleue Besançon

Restons Zen - 14 décembre 2008

Parutions / articles référence

PILATES ET LES DOULEURS LOMBAIRES : Brent D. Anderson, 2005
80% de la population souffre un jour ou l’autre de douleurs lombaires. Parmi elles, 20% deviennent des douleurs chroniques (permanentes). Pilates est un excellent moyen de réhabilitation face à ce mal, car il s’agit d’un mode de thérapie active. Pilates contribue à l’amélioration du contrôle du mouvement, à la confiance dans le mouvement, au développement de la souplesse par la gestion du physique (renforcement de certains muscles) et du mental (possibilité de mouvement, diminution de la peur de la douleur…). Le fait que le sujet soit acteur de sa réhabilitation représente un facteur important dans la rééducation.
Le développement des muscles du core permet stabilisation du bassin et de la région lombaire lors d’exercice, ce qui le préserve contre les douleurs. Un déficit dans l’activation des multifidus et du transverse est souvent à l’origine des douleurs.

PILATES ET TENSIONS ARTICULAIRES : Blandine Calais germain, 2005 ; Gallagher et Kryzanowska, 2000 ; Pilates 1945 ; Jurvelin J, et al, 1986 :
Dans la pratique de pilates, l’omoplate sert de point d’encrage aux muscles du bras lors de mouvements de ce dernier. C’est pour cela quelle doit être fixe. Ainsi elle évite une fatigue rapide au niveau des muscles du cou et sur le long terme, elle évite les usures du tendon du sus-épineux.
La pratique pilates actuelle consiste en un placement de la colonne vertébrale respectant les courbures naturelles de cette dernière. En effet, « Si la colonne est alignée dans la verticale (avec le respect des courbures), le poids (…) entraîne une compression du disque à peu près égale dans toutes les parties du disque. (…) Ainsi le disque peut supporter sans dommage des charges importantes ».
Pilates est un mode de travail sollicitant des chaînes musculaires qui permet aux articulations d’être verrouillées ce qui favorise l’entretien des cartilages et autres structures de l’articulation.

PILATES ET LA CONTRACTION DU TRANSVERSE : Comerford et Mottram, 2001 ; L. Herrington et R. Davies 2003
Le transverse est un muscle profond impliqué dans la stabilité du tronc lors de mouvement. La pratique pilates sollicite d’avantage la contraction du transverse que les exercices d’abdominaux dits classiques. Ainsi, lors des mouvements du quotidien, son recrutement permet d’agir en sécurité. Ceci a été prouvé sur des femmes de moyenne d’âge de 32 ans pratiquant 1 à 2 séances par semaine durant 6 mois pendant 45 minutes.

PILATES ET SOUPLESSE : Segal, N.et al., 2004
L’entraînement par la technique Pilates induit une amélioration de la souplesse au niveau des ischios jambiers. Ceci à été mit en évidence sur une population variée pratiquant une séance par semaine d’une heure pendant 6 mois.

PILATES ET SCOLIOSE : Mollon G, Rodot JC, 1986 ; Weiss HR et Bettany J., 1992 ; C;L. Blum, 1999
Pilates permet de lutter contre la progression des scolioses. Concrètement, la méthode permet l’utilisation du corps de manière d’avantage équilibrée, et développe certains groupes musculaires (transverse, multifidus, périné…). Au bout d’un an de traitement, les sujets ont la possibilité d’augmenter leur pratique sportive.

PILATES ET RESPIRATION : Chaitow et Delany, 2002
Plus les muscles entourant les cavités périnéales et abdominales sont rigides (donc contractés), plus le bassin est stabilisé. Lors d’une inspiration profonde, il y a abaissement du diaphragme ce qui engendre une augmentation de la pression intra-abdominale ainsi rendant plus difficile la stabilisation du bassin. C’est pourquoi il est utile et important de contracter et le transverse, et les multifidus, et le périné lors des mouvements.
Pour aider l’action de stabilisation, les exercices de la méthode pilates sont basés sur la respiration latérale thoracique consistant en un écartement des côtes limitant ainsi l’abaissement du diaphragme et donc augmentation de la pression intra-abdominale.

 

PILATES ET LA PERTE DE POIDS : G. Baltaci, et al. ; R. Jago, et al., 2006
La pratique de pilates (5 fois par semaine pendant 45 minutes et ce, durant 4 semaines) comparée à d’autres techniques de stimulation neuromusculaire ou même à des exercices isométriques, favorise d’avantage une perte de poids et une diminution de la masse grasse. La population d’étude est composée d’adulte (essentiellement des femmes) et de jeunes pré-adolescentes.

 

PILATES ET PERFORMANCE, ET OPTIMISATION DE L’EFFORT : Brent D. Anderson, 2000
La méthode pilates à pour objectif la réalisation de mouvements efficients et fonctionnels en minimisant l’activité des muscles inutiles pour l’action souhaitée, contribuant ainsi à l’amélioration de la performance.
De plus, son travail basé sur l’allongement des membres, est responsable d’un recrutement en premier des muscles lents dits posturaux (stabilisant les membres, protégeant ainsi les articulations), puis des muscles rapides dits superficiels (permettant le mouvement). Cette hiérarchie de recrutement engendre donc une optimisation de l’effort et une protection des articulations.
Les muscles posturaux, profonds sont des muscles antigravitaires. L’autograndissement, ou l’allongement consiste en une lutte contre la gravité. C’est donc logiquement que, en luttant contre la gravité il y a recrutement des muscles profonds.


PILATES ET SES BIENS-FAITS : E. Herman, …Lange, C. et al., 2000.
La méthode pilates favorise sur un plan général, le recentrage de son action, une maîtrise mentale, une colonne vertébrale soutenue, une vie sexuelle tonique, une allure embellie (perte de poids, silhouette plus élancée, étirement corporel général…
Sur un plan physiologique, il y a une amélioration de la souplesse et amplitude articulaire, de la force musculaire, de l’endurance musculaire et cardio respiratoire, de la puissance musculaire.
Sur un plan psychologique, il ya une amélioration de l’humeur, de la motivation, de l’attention…
Et enfin sur le plan moteur, il y a une amélioration du contrôle du centre, de la posture statique et dynamique, de la coordination intra et inter membre.

Besac.com 2009

rubrique santé bien-être
rubrique santé bien-être

Voir les encarts de présentation en entier sous :

http://www.besac.com/besancon/sports.php

http://www.besac.com/besancon/sante.php

 

INFOS 'Attitude Pilates' :

En studio ou à domicile / sur site - Cours individuels ou petits groupes
Tous publics - Prof diplômée et expérimentée Forme & Pilates - Sur rendez-vous - Parking client - Premier contact/bilan gratuit et sans engagement

7 rue Jeanneney (proche gare) - 06 80 90 69 57 - 03 81 55 88 81

rubrique sport
rubrique sport